« Dendrolâtrie », l’adoration des arbres 2016

Installation textile. Paris 2016
Troncs totems tissés main et hiboux réalisé au crochet, fils et tissus issus de la récupération.

 

Cette forêt s’apparente au monde du rêve, associé à la nuit, tout comme ce rapace qui est à la fois mystérieux et magique car réputé pour sa clairvoyance nocturne. La chouette comme le hibou symbolisent aussi la sagesse. Les troncs d’arbres sont érigés comme des totems, où le féminin et le masculin se rencontrent dans un dialogue textile harmonieux. C’est un voyage dans une forêt enchantée où règne un hiboux très chouette !

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s